Articles

Affichage des articles associés au libellé Prithviraj

Bade Miyan Chote Miyan : un teaser survolté pour le blockbuster d'action

Image
Le blockbuster d'action Bade Miyan Chote Miyan nous dévoile aujourd'hui son tout premier teaser. Est-ce que l'événement de l'Aïd sera à la hauteur ? Après une année 2023 très compliquée pour les deux stars, Akshay Kumar et Tiger Shroff tentent de se relancer avec un projet ambitieux qui sortira pour l'Aïd. Intitulé Bade Miyan Chote Miyan , le long-métrage est réalisé par Ali Abbas Zafar à qui l'on doit Tiger Zinda Hai et Sultan . Côté casting, on retrouvera également Prithviraj et Sonakshi Sinha. Budget pharamineux (on parle de 250 crores minimum), ambition affichée et réalisateur capable aux commandes... Et si c'était le film du come-back pour ces deux stars déchues ? Découvrons ensemble le teaser. La première qualité qui marque dès que Ali Abbas Zafar retourne au film d'action, c'est sa capacité à créer des séquences réalistes et immersives. Grand amateur des effets pratiques, le cinéaste a un vrai don pour le grand spectacle et les premières ima

Salaar 2 : où en est le tournage ?

Image
  Sorti en décembre sur grand écran, le blockbuster d'action Salaar - Part One : CeaseFire a attiré le public en masse dans les salles indiennes. Quand peut-on attendre la suite ? Après la saga déjà culte K.G.F , le cinéaste kannada Prashanth Neel est revenu sur nos écrans le mois dernier avec le très ambitieux Salaar - Part One : CeaseFire . Budget démesuré, casting XXL et spectacle fou, le film a attiré le public en masse et a récolté 613,10 crores de total brut mondial (405,13 crores net en Inde et 134 crores à l'étranger). Même si ce premier volet aurait certainement décuplé son succès national en évitant un clash inutile face à Dunki dans le Nord de l'Inde, ce succès ouvre la voie à une suite encore plus attendue. Et avec la sortie du film sur Netflix ce week-end (hors France), la question se pose de savoir quand la seconde partie verra le jour. Intitulé Salaar - Part Two : Shouryaanga Parvam , le second volet racontera comment l'amitié viscérale entre les deux

Salaar : une bande-annonce finale pour enflammer les écrans

Image
À quelques jours à peine de sa sortie en salles, le blockbuster d'action Salaar : Part One - CeaseFire réalisé par Prashanth Neel s'offre une bande-annonce finale spectaculaire. Dans quatre jours à peine, le public du monde entier pourra découvrir sur grand écran Salaar : Part One - CeaseFire , la nouvelle explosion de violence signée Prashanth Neel ( K.G.F ). Côté casting, le film à très gros budget s'offre la crème de la crème du cinéma télougou et tamoul : Prabhas, Prithviraj ou encore Shruthi Haasan...un vrai projet Pan-India pensé comme tel dès sa conception. Et si les réservations de billets avancent très bien (déjà 5,23 crores de réservations contre 6,28 crores pour Dunki ), les producteurs ont décidé de jouer une dernière carte marketing massive pour ce clash tant attendu avec une bande-annonce finale. Pas de surprise, le style Prashanth Neel est plus que présent avec Salaar . L'esthétique de K.G.F est présente, la violence graphique esthétisée à l'extrê

Salaar : Prabhas surpuissant dans la bande-annonce

Image
Après avoir recréé l'histoire grâce à la saga K.G.F , le cinéaste kannada Prashanth Neel passe la vitesse supérieure avec Salaar qui met en scène Prabhas, Prithviraj et Shruthi Haasan. La bande-annonce est-elle à la hauteur des attentes ? Rarement un cinéaste d'une petite industrie régionale aura pris autant d'ampleur que Prashanth Neel. Grâce à la saga événement K.G.F , le cinéaste kannada passe désormais au cinéma Pan-India avec un méga-projet qui réunit cinéma télougou, tamoul et kannada. Avec Salaar : Part One - CeaseFire , le réalisateur parvient à réunir à l'écran des superstars de différentes industries comme Prabhas, Prithviraj ou encore Shruthi Haasan. Le tout avec un budget fou qui oscillerait entre 300 et 400 crores selon les sources. Découvrons enfin la bande-annonce tant attendue du projet. Comme souvent avec les bandes-annonces trop longues (on approche des 4 minutes), cette vidéo promotionnelle de Salaar pâtit d'un rythme inégal et d'une narrati